Collecte de mémoire

Récits de vie, mémoire familiale, documentaires sonores

Accueil > Travaux > Les Sisyphe : danser à la Maison d’arrêt de Rouen

Les Sisyphe : danser à la Maison d’arrêt de Rouen

Sauter pendant 20 minutes sur le morceau "The End "des Doors, voilà ce qu’ont fait au mois de décembre 2012 et en public un groupe de détenus de la Maison d’arrêt de Rouen.
Pendant une semaine, la chorégraphe et danseuse Julie Nioche (artiste associée du Hangar 23) a accompagné les détenus dans la construction d’une performance de danse contemporaine en public.
A la charnière du soin et de la danse, les ateliers démarrent par un travail corporel (auto-massage, étirements) encadré par Gabrielle Mallet, kinésithérapeute et ostéopathe. Véritables acteurs du projet, les détenus de la Maison d’arrêt saisissent petit à petit l’opportunité d’exprimer quelque chose d’intime d’eux même, dans une déclinaison de sauts, sorte de mouvement sans fin, poussant les interprètes jusqu’à l’épuisement.

Garder une trace sonore de ces ateliers, tel est le souhait du Hangar 23 et de Julie Nioche
23 minutes de son pour une expérience inoubliable !

Reportage commandé par le Hangar 23 - Théâtre de la Ville de Rouen.